Appel à candidatures 02 Assistant.e.s de projet (durée 04 mois)

L’institut des humanités numérique d’Afrique francophone (Inhunumaf) lance un appel à candidatures en vue du recrutement de deux assistant.e.s de projet, dans le cadre de la préparation de la première édition de l’Institut.

  1. Fiche de postes

1.1 Intitulé du poste 1 : Assistant.e d’administration

Ce poste offre l’excellente opportunité d’être entièrement partie prenante de l’organisation de la toute première édition de l’Institut des humanités numériques d’Afrique francophone, prévue du 21 au 26 mars à Yaoundé. La/le candidat.e retenu.e sera intégré.e au sein du Comité local d’organisation (CLO). Elle/il sera régulièrement en contact avec le Comité d’organisation de l’université de Leipzig avec à sa tête le Professeur Elisabeth Burr et son assistante, Ulrieke Fussbahn. En outre, la/le candidat.e sélectionné.e assurera une liaison permanente avec l’ensemble des personnes ressources (facilitat.eur.rice.s et conférencie(è)r.e.s invité.e.s, des participant.e.s venant de différents pays d’Afrique francophone, des points focaux des partenaires institutionnels et des sponsors.

1.2 Intitulé du poste 2 : Assistant.e. logistique et de relations publiques

Tout comme l’Assistant.e d’administration du projet, l’Assistant.e. logistique et de relations publiques sera au cœur de l’organisation de la première édition de l’Institut. La/le candidat.e retenu.e travaillera principalement à l’organisation matérielle de l’événement. Toutefois, elle/il évoluera en tandem aux côtés de l’Assistant.e d’administration et aura ainsi l’opportunité de s’insérer dans un réseau d’intervenant.e.s issu.e.s de plus d’une vingtaine de nationalités aussi bien en Afrique, en Europe, aux États-Unis qu’en Amérique latine.

1.3 Cadre statutaire des postes

Catégorie : NA

Corps : NA

BAP : Sciences humaines et sociales

CDD (04 mois)

Dates : 01/12/2021 au 31/03/2022

1.4 Description du projet

L’Institut des humanités d’Afrique francophone (Inhunumaf) est le fruit d’un partenariat entre l’université de Leipzig (Allemagne) et l’université de Yaoundé 1 (Cameroun). Il bénéficie du généreux financement de la Fondation Volkswagen pour l’organisation de sa toute première édition. En outre, le projet est construit autour d’un réseau de partenariats avec les institutions suivantes : l’École normale supérieure de Bertoua (Cameroun), Humanistica, Hum-Num, IFRA-Nigéria et CLARIN.

Le projet Inhunumaf a pour objectif la vulgarisation des humanités numériques dans les milieux universitaires et de recherche en sciences humaines et sociales en Afrique francophone. À cette fin, le projet mise sur la formation des doctorant.e.s, des jeunes universitaires et chercheur.e.s, dans l’application des méthodes et outils informatiques pour l’éducation et la recherche en sciences humaines et sociales.

L’institut des humanités numériques d’Afrique francophone se tient sur une base biennale. La deuxième édition de l’Institut se tiendra en 2024.

1.5 Renseignements relatifs au service

1.5.1 Lieu de travail : Département des Sciences du Langage (Université de Yaoundé 1, Faculté des Arts Lettres et Sciences humaines)

1.5.2 Missions principales du projet

L’Inhunumaf est un projet porté à titre principale par la Professeure Elisabeth Burr de l’Université de Leipzig (Allemagne) ; le Professeur Emmanuel NGUE UM en est le partenaire local et le responsable du Comité local d’organisation. Le Professeur NGUE UM est enseignant associé au Département des Sciences du Langage (Université de Yaoundé 1, Faculté des Arts Lettres et Sciences humaines). En outre, il est enseignant permanent à l’École normale supérieure (Université de Yaoundé 1) et actuellement nommé à l’École normale supérieure de Bertoua (Université de Ngaoundéré) en qualité de Chef du Département de Langues et Cultures camerounaises.

Le projet s’articule à la grille des enseignements dispensés au Département des Sciences du Langage (DSDL), notamment dans le cadre de la formation sur Outils informatiques pour la linguistique. En élargissant cette offre de formation à une audience internationale dans l’ensemble de l’espace francophone d’Afrique, le DSDL entend se positionner à l’avant garde du renouvellement paradigmatique de l’offre de formation en milieu universitaire en Afrique, notamment à l’ère du numérique.

Le projet Inhunumaf s’inscrit également dans une dynamique globale de la formation et de la recherche en humanités numériques. Il se nourrit des idées innovantes et de la réflexivité qu’engendre le partage d’expériences dans le cadre des organisations et des associations centrées sur les humanités numériques. Plus particulièrement, le projet Inhunumaf est pensé pour être un cadre d’expérimentation d’une vision écologique des humanités numériques. Le contexte africain caractérisé par un déficit en équipements et en infrastructures informatiques pourrait inspirer une approche pragmatique et efficace des humanités fondée sur le low-tech, sur le continent africain et au-delà.

1.5.3 Missions principales de l’Assistant.e d’administration

Les livrables sous la responsabilité directe de la/du candidat.e sont les suivants :

  • assurer la veille communicationnelle auprès :
    • du Comité d’organisation de l’université de Leipzig ;
    • des facilitat.eur.rice.s de la formation ;
    • des conférencie(è)r.e.s ;
    • des participant.e.s ;
  • assurer l’administration et le mise à jour permanente du site web de l’Institut ;
  • tenir le registre de la comptabilité du CLO ;
  • préparer un rapport financier et un rapport administratif en collaboration avec le responsable du CLO, à la fin de la première édition de l’Institut.

1.5.4 Missions principales de l’Assistant.e logistique et de relations publiques

Les livrables sous la responsabilité directe de la/du candidat.e sont les suivants :

  • assurer la comptabilité matière auprès du CLO avant et pendant la tenue de la première édition de l’Institut ;
  • assurer le service du courrier auprès du CLO ;
  • veiller à la régularité et à la conformité des services fournis par les différents prestataires dûment sélectionnés dans le cadre de l’organisation matérielle de l’Institut ;
  • coordonner la veille sanitaire notamment en lien avec les mesures de protection contre le COVID-19 pendant le déroulement de l’Institut.

1.6 Compétences requises

1.6.1 Au poste d’Assistant.e d’administration

Être titulaire au moins d’un Master 2 dans l’une des disciplines des humanités ou des sciences sociales.

Une formation initiale ou à défaut, un intérêt démontrable en/dans les humanités numériques seraient un atout.

Savoirs

  • niveau B1-B2 anglais (CECRL) ;
  • niveau C1-C2 français (CECRL) ;
  • compétences avancées dans la suite bureautique Microsoft (WORD, EXCEL, POWERPOINT, PUBLISHER) et en Internet ;
  • excellentes habiletés rédactionnelles en français ;
  • une expérience antérieure en administration de projets serait un atout.

Savoirs-faire

  • autonomie, auto-réflexivité et capacité à acquérir de nouveaux savoirs ;
  • capacité à travailler dans le cadre d’un contexte interdisciplinaire, à prioriser les taches et à répondre de façon constructive aux demandes pouvant émaner des responsables du projet ;
  • capacité démontrée d’interagir avec des interlocuteurs institutionnels, des chercheurs et universitaires de plusieurs nationalités et de de plusieurs horizons.

Savoirs-être

  • bonne moralité ;
  • respect de la diversité et de la différence ;

1.6.2 Au poste d’Assistant.e logistique et de relations publiques

Être titulaire au moins d’une Licence ou d’un diplôme équivalent (Bac + 3);

Une inscription en Master ou au delà, dans un établissement universitaire serait un atout.

Savoirs

  • niveau A1-A2 anglais (CECRL) ;
  • niveau C1-C2 français (CECRL) ;
  • compétences de niveau moyen en bureautique (MS WORD et EXCEL) et en Internet
  • habileté à communiquer de manière fluide à l’oral en français ;

Savoirs-faire

  • autonomie, pro-activité et capacité à acquérir de nouveaux savoirs ;
  • capacité démontrée d’interagir avec des interlocuteurs institutionnels, des partenaires privés, des chercheurs et universitaires de plusieurs nationalités et de de plusieurs horizons. ;
  • sens élevé de la responsabilité ;

Savoirs-être

  • bonne moralité ;
  • respect de la diversité et de la différence ;

1.7 Dossier de candidature

Le dossier de candidature est constitué des pièces suivantes pour les deux postes :

  • une lettre de motivation (2 pages maximum, police Times New Roman, 12 points) adressée au responsable du Comité local d’organisation du projet Inhunumaf ;
  • un curriculum vitae (3 pages maximum, police Times New Roman, 12 points).

Pour le poste d’Assistant.e d’administration, les candidat.e.s devront en plus fournir une lettre de recommandation d’un.e enseignant.e ou d’un.e chercheur.e à la réputation établie.

Les dossiers de candidature compilés en un seul document au format PDF seront envoyés par e-mail à l’adresse inhunumaf@gmail.com au plus tard le 21 novembre 2021. Les dossiers incomplets ou envoyés en pièces détachées ne seront pas pris en compte.

Les dossiers complets et reçus dans les délais seront étudiés par le CLO. Autant que faire se peut, la sélection tiendra compte de l’équilibre des genres. Les résultats seront communiqués le 26 novembre 2021.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search